12 novembre 2009

On a de la chance de vivre aujourd'hui, Kate Atkinson

A la librairie, mon coeur n'a fait qu'un bond : un nouveau livre de Kate Atkinson !Il me le fallait. Qu'importe qu'il y ait à peine 200 pages, que ce soit un recueil de nouvelles, que ce soit cher pour un si petit nombre de pages. C'est comme un album de Benjamin Biolay ou de Jean-Jacques Goldman, on ne discute pas, on achète les yeux fermés. Me voilà donc avec mon trésor. Je me suis plongée dedans avec avidité et je l'ai, évidement, vite terminé. Mais je n'ai pas décrit le bête. Comme j'ai un rhume et que je suis fatiguée, je... [Lire la suite]
Posté par Chere inconnue à 21:05 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

08 novembre 2009

Tu ne jugeras point, Armel Job

En début d'après-midi, j'ai ouvert ce roman d'un auteur belge dont je n'avais jamais rien lu, et je ne l'ai reposé que quelques heures plus tard, une fois l'histoire achevée ... Car ce livre est passionnant, bien écrit, et possède plus d'un tour dans son sac. En 2001, en Belgique, Denise promène son fils de treize mois en poussette. Elle le laisse quelques minutes sur le trottoir d'un "quartier tranquille, populaire", pour faire une course dans une boutique. Quand elle ressort, l'enfant a disparu. Commence alors... [Lire la suite]
Posté par Chere inconnue à 20:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 novembre 2009

Ton héritage, Benjamin Biolay

Au risque de vous saouler avec Benjamin Biolay, quiconque aime la belle musique et les textes à tomber par terre se doit d'écouter cette chanson, extraite du nouvel album "La Superbe", qui est simplement sublime ...  
Posté par Chere inconnue à 13:19 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
02 novembre 2009

Le bonheur dans le crime, Jacqueline Harpman

En ces temps de disette littéraire, où j'ai du mal à trouver des romans qui ne m'ennuient pas, je me suis tournée vers une valeur sûre, et j'ai replongé avec délices dans un de mes livres favoris. Ayant eu la chance de voir Mme Harpman lors d'une rencontre littéraire la semaine dernière, j'ai eu envie de relire un de ses romans, le plus réussi, à mon sens. "Le bonheur dans le crime", donc, est à rapprocher avec le roman classique du même titre de Barbey d'Aurévilly (que je n'ai pas lu, bah). Un conducteur est coincé... [Lire la suite]