31 août 2009

Do not stand at my grave and weep, Mary Elizabeth Frye

Do not stand at my grave and weep, I am not there, I do not sleep. I am in a thousand winds that blow, I am the softly falling snow. I am the gentle showers of rain, I am the fields of ripening grain. I am in the morning hush, I am in the graceful rush Of beautiful birds in circling flight, I am the starshine of the night. I am in the flowers that bloom, I am in a quiet room. I am in the birds that sing, I am in each lovely thing. Do not stand at my grave and cry, I am not there. I do not die.
Posté par Chere inconnue à 22:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28 septembre 2008

Emily Dickinson

J’étais morte pour la Beauté – mais à peine                                     M’avait-on couchée dans la TombeQu’un Autre – mort pour la VéritéEtait déposé dans la Chambre d’à côté –Tout bas il m’a demandé « Pourquoi es-tu morte ? »« Pour la Beauté », ai-je répliqué « Et moi – pour la Vérité – C’est Pareil –Nous sommes frère et sœur », a-t-Il ajouté – Alors, comme Parents qui se retrouvent la Nuit Nous avons... [Lire la suite]
Posté par Chere inconnue à 23:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
03 août 2007

Mélancolie

Garden valley This is really not my homeOh where are you my lovely Johnny?I'm afraid and all aloneThere is no peace for meI'm sitting in the stranger's roomPlaying at the stranger's tableShining empty like the moonThere is no peace for meChorus:But in the darkness struggle coldI think about a garden valleyGentle as the leaves unfoldSinging out across the bayDistant and so far awayThere is no peace for meI'm blinded by your city lightsI wander through these fearful placesThe colours fade to black and whiteThere is no peace for meAnd... [Lire la suite]
Posté par Chere inconnue à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juin 2007

A méditer ...

"Il faut vivre, l'azur au-dessus comme un glaivePrêt à trancher le fil qui nous retient deboutIl faut vivre partout, dans la boue et le rêveEn aimant à la fois et le rêve et la boueIl faut se dépêcher d'adorer ce qui passeUn film à la télé, un regard dans la cour                                                          Un coeur fragile et nu... [Lire la suite]
Posté par Chere inconnue à 19:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
10 juin 2007

Bruges la morte

Glissez,glissez sans heurt,mes cygnes, Avec des lenteurs de béguines. Ici rien ne nuit,ne s'agrège. Les quais mêmes semblent de neige. Dans l'ombre verdâtre des ruines, La mort montre à nu ses racines. On entend le  pas du silence longer une muraille blanche, Un pas qui sourdement  ricoche Et jamais,jamais ne s'approche. Pourtant,au loin,des cloches sonnent... Mais il ne vient jamais personne. Maurice Carême Photos : Rethymna, avril 2007       ... [Lire la suite]
Posté par Chere inconnue à 16:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 juin 2007

Humeur

Laisse passer Le nuage noir passerCe n'est rien Même s'il revient au galop Tôt ou tard Ou tard ou tôt La belle affaire J'en ai vu de pires Passer des nuages verglacés Loin Comme un peu de ton rimel Sur ma peau qui me rappelle Alors que je suis en vie Un grand V Le nuage est passé Ce n'est rien Même s'il revient au galop Ou tard ou tôt La belle affaire La belle affaire Benjamin Biolay
Posté par Chere inconnue à 14:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
31 mai 2007

A Ninon

Si je vous le disais pourtant, que je vous aime,Qui sait, brune aux yeux bleus, ce que vous en diriez ?L'amour, vous le savez, cause une peine extrême ;C'est un mal sans pitié que vous plaignez vous-même ;Peut-être cependant que vous m'en puniriez.Si je vous le disais, que six mois de silenceCachent de longs tourments et des voeux insensés :Ninon, vous êtes fine, et votre insoucianceSe plaît, comme une fée, à deviner d'avance ;Vous me répondriez peut-être : Je le sais.Si je vous le disais, qu'une douce folieA fait de moi votre... [Lire la suite]
Posté par Chere inconnue à 15:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]