10 janvier 2010

A l'abri de rien, Olivier Adam

Marie, sans emploi, mariée, deux enfants en bas âge, s'ennuie ferme ou, plus exactement, sombre doucement dans la dépression. Son mari qui ne lui porte plus d'attentions, les journées vides, le sentiment d'être inutile ... Un jour, elle croise un groupe de réfugiés, des hommes qui ont tout perdu, qu'on expulse, qu'on tabasse, qu'on ignore, "à l'abri de rien". Marie, sans réfléchir, rejoint les bénévoles et passe une journée, puis deux à les aider. Peu à peu, elle se laisse entraîner dans cet acte au point de négliger sa... [Lire la suite]
Posté par Chere inconnue à 13:29 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

08 novembre 2009

Tu ne jugeras point, Armel Job

En début d'après-midi, j'ai ouvert ce roman d'un auteur belge dont je n'avais jamais rien lu, et je ne l'ai reposé que quelques heures plus tard, une fois l'histoire achevée ... Car ce livre est passionnant, bien écrit, et possède plus d'un tour dans son sac. En 2001, en Belgique, Denise promène son fils de treize mois en poussette. Elle le laisse quelques minutes sur le trottoir d'un "quartier tranquille, populaire", pour faire une course dans une boutique. Quand elle ressort, l'enfant a disparu. Commence alors... [Lire la suite]
Posté par Chere inconnue à 20:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 octobre 2009

Mathilda Savitch, Victor Lodato

Drôle de lecture que celle de ce roman ...Mathilda est une ado en colère. Sa soeur Hélène est morte écrasée par un train et depuis rien ne va plus. La mère sombre dans l'alcoolisme, plus personne ne fait attention à Mathilda, et celle-ci déborde d'imagination (souvent tordue) quant aux circonstances du drame. Mathilda veut devenir cruelle : avec son chien, sa meilleure amie, mais surtout sa mère. Elle revêt les vêtements de sa soeur morte, pirate sa boîte mail, tout est bon pour se faire remarquer. Tout cela dans une atmosphère de... [Lire la suite]
Posté par Chere inconnue à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 septembre 2009

Les heures souterraines, Delphine de Vigan

Mathilde, veuve depuis dix ans et mère de trois enfants, pointe chaque jour dans la grande entreprise où elle occupe un poste important. Un jour, pour un rien, ça dérape : son supérieur hiérarchique la prend en grippe et installe autour d'elle un climat de harcèlement moral de plus en plus violent. Mathilde résiste et se bat, mais elle est fatiguée, elle n'en peut plus, elle va tomber. "Parce qu'elle y a passé des nuits entières, parce qu'elle y est revenue des centaines de fois, elle est capable aujourd'hui de nommer ce... [Lire la suite]
Posté par Chere inconnue à 15:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 décembre 2007

Le drame du "Vél d'Hiv"

Elle s'appelait Sarah,  Tatiana de Rosnay, Editions Heloise d'Ormesson, 2007,  356p. Quatrième de couvertureParis, mai 2002. Julia Jarmond, journaliste pour un magazine américain, est chargée de couvrir la commémoration de la rafle du Vel’ d’Hiv. Au cours de ses recherches, elle est confrontée au silence et à la honte qui entourent le sujet. Au fil des témoignages, elle découvre, avec horreur, le calvaire des familles juives raflées, et en particulier celui de Sarah. Contre l’avis des siens, Julia décide... [Lire la suite]
Posté par Chere inconnue à 19:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 avril 2007

Hyperdramatisme : folie du futur

Clara et la pénombre Clara et la pénombre / José Carlos Somoza; traduit de l'espagnol par Marianne Millon . - Paris : Actes Sud, 2003 . - 1 vol. (637 p.); 18 cm . - (J'ai lu, Par Ailleurs) . - Traduit de : "Clara y la penumbra" . - ISBN 2-290-34219-X Quatrième de couverture 2006. L'Art est devenu folie et porte le nom d'Hyperdramatisme. Le marché le plus vendeur est à présent celui des toiles humaines et le monde est en admiration devant les peintures vivantes du célèbre Bruno Van Tysch. Mais lorsque l'un de ses... [Lire la suite]
Posté par Chere inconnue à 18:04 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,