tu_ne_jusgeras_point_armel_job

En début d'après-midi, j'ai ouvert ce roman d'un auteur belge dont je n'avais jamais rien lu, et je ne l'ai reposé que quelques heures plus tard, une fois l'histoire achevée ...

Car ce livre est passionnant, bien écrit, et possède plus d'un tour dans son sac.

En 2001, en Belgique, Denise promène son fils de treize mois en poussette. Elle le laisse quelques minutes sur le trottoir d'un "quartier tranquille, populaire", pour faire une course dans une boutique. Quand elle ressort, l'enfant a disparu. Commence alors une enquête minutieuse, menée par le juge Conrad. De témoignages en reconstitution, le doute se porte bientôt sur la mère. Denise aurait-elle tué son bébé ?

Suivant les chapitres, l'auteur se place du côté des différents acteurs du drame : la mère, le père, les autres enfants, ... Le lecteur passe d'indices en indices, sa conviction change tout le temps, il ne sait plus où donner de la tête, tout comme les policiers. Une mère pourrait-elle tuer son bébé ? Dans quel but ? Où est la frontière entre l'innocence et la culpabilité ? Que cache cette famille ?

Le roman est palpitant de bout en bout, l'intrigue est menée d'une main de maître et les dernières pages recèlent leur lot de surprises, jusqu'au bout ...

Un très très bon roman !